Le point autour de différentes techniques de prévention contre les maladies.

Le lavage des mains et l’utilisation de produits désinfectants sont deux actions qui ont des résultats bien différents sur les microbes. Les virus, les bactéries et les champignons qui sont à l’origine des maladies se fixent sur les surfaces ainsi que sur les mains. Il est possible de se défaire de ces germes par des techniques aux actions bien moins similaires que ce qu’il n’y paraît.

La désinfection inhibe et/ou détruit les microbes.

 Les antiseptiques et désinfectants sont des produits qui ont pour effet de tuer les germes et/ou d’en diminuer la croissance et la propagation. La composition moléculaire des agents désinfectants est à l’origine de cette action. Il faut faire attention car à doses prolongées, certains principes actifs tels que l’alcool et le chlore peuvent être dangereux pour l’organisme. Il y a cependant des désinfectants qui ne sont pas dangereux pour l’organisme, tels que les désinfectants à base d’acide lactique. Cet acide antiseptique est produit par le corps humain. Il a les mêmes effets sur les germes, à savoir la destruction et/ou l’inhibition des virus, des bactéries et des champignons. Autrement dit, les désinfectants ont une action dite antibactérienne, antifongique et antivirale. Il est également préférable d’utiliser des antiseptiques à base d’acide lactique car celui-ci n’a pas d’effets nocifs ou allergisants pour la peau.

 Le savon décroche les microbes de la surface des mains.

 Le savon est une molécule qui nettoie, c’est un détergent. Contrairement aux désinfectants, le savon n’a pas de propriétés antiseptiques, antibactérienne, antifongique et antivirale. Il ne tue pas ou ne détruit pas ni les virus, ni les bactéries et encore moins les champignons.

En tant que détergent, les molécules du savon forment des bulles. Ces bulles encerclent et s’accrochent à ce qui n’est pas de l’eau et donc aux bactéries, aux champignons et aux virus. En captant ces micro-organismes, le savon va les détacher de la surface des mains. Puis, le rinçage balaye le savon ainsi que ce qui lui est attaché. Ainsi, par action mécanique, le savon jette les microbes avec l’eau du bain.

Des gestes qui prennent du temps.

Le frottement des mains avec du savon doit durer au minimum 30 secondes pour que le geste soit efficace. Puis, il faut se rincer les mains à l’eau, et les sécher. Un lavage des mains efficace dure donc au total à minima 60 secondes, plus le temps pour parcourir la distance qui nous sépare d’un lavabo. Les produits antiseptiques qui s’utilisent sans eau, évitent d’avoir à parcourir la distance jusqu’au lavabo, qui peut être long selon les situations, en particulier quand on ne sait pas où sont les sanitaires. La désinfection des mains avec un produit antiseptique prend 20 à 30 secondes tout au plus, temps optimisé si le dispositif de désinfection est judicieusement placé (à l’entrée des lieux de vie par exemple).

Ce qu’il faut retenir.

Les désinfectants et le lavage des mains ont pour finalité de retirer les microbes des mains. À la différence que l’un d’eux les tue ou les inhibe et que l’autre les chasse simplement. Quand on se lave les mains, on n’a donc pas les mêmes effets que quand on se désinfecte les mains. Ce sont deux solutions efficaces qui s’offrent à nous pour prendre soin de notre santé et de celles de nos proches. D’autre part, eu égard à la nécessité de devoir trouver des sanitaires, la désinfection des mains par un dispositif accessible aisément est toujours plus rapide que le lavage des mains. C’est pourquoi il est toujours bon d’avoir accès à un moyen de désinfection des mains. D’autant plus que les désinfectants à base d’acide lactique ne détériorent pas la peau et peuvent être utilisés par les enfants. Alors, désinfectant ou savon, l’essentiel est de penser à prendre soin de vous.

Sources, planète vie ens et futura-science.

Share This