Virus, bactéries, agents pathogènes, microbes… La tendance est rapidement à l’amalgame. Nos mains transportent 80 % des infections. Notre corps n’a pas un, mais trois types d’ennemis. Les maladies sont dues soit aux virus, soit aux bactéries, soit à des champignons. Des ennemis, qui se nourrissent et se reproduisent différemment.

Les germes sont présents partout dans notre environnement.

Les germes sont la cause de la majorité des maladies et des infections. Ils sont invisibles à l’œil nu. Les virus et les bactéries s’attachent aux surfaces et sont dépendants des mouvements extérieurs pour leurs propres déplacements. Les champignons peuvent être volatils et « s’attraper » dans l’air. La durée de vie des germes dépend de leur propre nature, mais également de l’environnement dans lequel ils se trouvent.

Un frottement, une poignée de main, un contact, suffisent pour déplacer des germes d’un endroit à l’autre et d’un corps à l’autre. Comme tous les êtres vivants, les germes ont besoin d’un environnement propice à leurs survies. En priorité, ils recherchent donc à s’attacher à des surfaces sur lesquelles ils vont trouver de quoi se nourrir et des conditions qui leur conviennent (humidité, température, etc.).

Porter un germe sur soi ne nous rend pas forcément malade.

On peut très bien avoir des bactéries sur nos mains, sans que celles-ci génèrent une infection à notre corps. Mais, on peut tout de même les transmettre à notre entourage par contact direct ou indirect. Il est possible qu’une infection se déclare chez une personne même si elle ne s’est pas déclarée chez la personne qui lui a transmis le germe.

Les trois types de germes.

Les bactéries sont des micro-organismes. C’est-à-dire que ce sont des êtres vivants qui sont constitués d’une ou de plusieurs cellules. Par exemple, certaines otites, angines et diarrhées sont causées par des bactéries.

Les champignons sont également des micro-organismes, composés d’une à plusieurs cellules. Leur façon de se multiplier est particulière. Ils libèrent leurs spores dans l’environnement (l’air, l’eau, les surfaces). Ces spores peuvent se reproduire de manière autonome (reproduction asexuée), ou bien, ils peuvent avoir besoin d’un contact avec une spore semblable pour devenir un nouveau champignon (reproduction sexuée). Les démangeaisons du cuire chevelu, des pieds ou des muqueuses peuvent être causées par des champignons.

Un troisième type de germe est cause de nombreuses maladies. Il s’agit des virus. Les rhino-pharyngites, la grippe et la majorité des angines sont causées par des virus. Ces entités ne sont pas des micro-organismes, ils ne sont pas constitués de cellules. N’ayant pas leur propre mécanisme pour produire de l’énergie comme le fait une cellule d’une bactérie, ils sont dépendants de l’extérieur. Ainsi, les virus ne peuvent vivre et se reproduire qu’à l’intérieur des cellules d’un être vivant (homme, animaux, plantes ou micro-organismes). Ils cherchent en permanence à coloniser des cellules pour se nourrir et se multiplier.

Share This